Bilan du 2nd samedi de l’AJC (28/09)

Hier a eu lieu le 2nd opus des Samedis de l’AJC, voici le bilan qu’en a étalé l’encadrant, Raymond FERNANDEZ :

"23 présents (+ moi), minimes à séniors. Dont 4 combattants du JC Villedieu, accompagnés par Cédric Erdeven, leur professeur.Les impressions de la première journée sont confirmées. Le groupe permet à tous et à chacun de se
dépasser dans l’effort. C’est très positif. L’ambiance a été très bonne, à la fois studieuse et bon enfant.
Ceux qui sont venus ont joué le jeu. Bravo !


Deux moments ont été proposés :


- De 10h à 11h : l’idée était de rester dans des efforts de résistance. Il faut préparer une saison
qui s’annonce dense et qui sollicitera les organismes. Le judo mobilise le sportif sur des efforts
très particuliers. L’organisme est rapidement concerné par des efforts intenses, qui se
répètent. C’était le but du travail proposé : après un échauffement sur fond de jeu collectif
(avec ballon, organisé autour de passes et de déplacement à allure modérée), j’ai proposé 3
blocs demandant des efforts d’une intensité élevée. Il fallait avoir le coeur accroché pour aller
au bout. Le corps a dû puiser dans les réserves tout en luttant contre une acidification
musculaire que tout judoka doit apprendre à connaître, à comprendre et à maîtriser ; pour
performer sur la durée d’un combat et d’une compétition !


- De 11h15 à 12h15 : place au tatami ! J’ai proposé des exercices associant tirages et exercices
conventionnels de judo. Cette préparation physique intégrée permet de mettre rapidement à
profit des efforts spécifiques. J’en ai profité pour rappeler quelques éléments de base sur le
placement du corps lors de l’entrée d’une forme de corps. J’ai terminé par un exercice de
randori en utilisant le kakari-geiko et la thématique suivante : je dois annoncer la forme de
corps que je vais utiliser."

De nombreuses photos ont été prises, et regroupée dans une vidéo, que vous pouvez retrouver ici :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*